Demander une augmentation : les techniques


 
 

Certes, depuis votre intégration au sein de votre entreprise vous avez progressé de responsabilités en responsabilités, vous avez également obtenu de bons résultats qui ont souvent suscités des éloges de votre patron ; toutefois, votre salaire n’a jamais été sujet de reconsidération et vous estimez que vous méritez d’être rémunéré à votre juste valeur. Vous souhaiteriez demander une augmentation mais vous craignez que la crise économique ne soit pas en votre faveur et vous ne savez pas comment vous y prendre efficacement ? Faisons ensemble le point sur les techniques infaillibles de négociation.

 
 

Négocier une augmentation de salaire est un véritable challenge qui ne s’improvise pas

 

Prenez le temps de vous préparer et de vous remettre en question. Trouvez les bons arguments. Faites sortir la carte de l’ancienneté. Faites une liste de vos atouts par rapport à vos collègues : quelles sont vos qualités ? De quelles compétences particulières disposez-vous ? Quels sont vos résultats en termes de ventes et d’autres objectifs ? Anticipez ce que vous allez apporter à l’entreprise. Et, décidez du montant que vous souhaitez obtenir.

 
 

Savoir demander une augmentation c’est savoir marchander

 

Il est fortement conseillé de surenchérir légèrement cette somme de départ afin de tomber sur le montant que vous espériez. Cela permettra à votre employeur de baisser la mise au fur et à mesure jusqu’à ce que vous obteniez un compromis satisfaisant. A l’annonce de sa première offre, prenez un air choqué, affichez un désintéressement ou gardez le silence. Si le montant que vous espérez est assez conséquent, vous pouvez le décomposez en petites sommes qui sonneraient beaucoup moins fortes aux oreilles de votre patron.

 

26629

 

Faire face au refus est un art, n’abandonnez pas au premier « non »

 

Face à un « non », votre premier souci est de connaître la raison de l’objection. Sachez qu’il existe toujours des solutions alternatives. Demandez à votre patron ce qu’il attend de vous et fixez une date pour une deuxième requête. Continuez vos efforts personnels et professionnels et négociez des primes sur rendement ou des avantages en nature. Trouvez un terrain d’entente gagnant/gagnant en proposant d’échelonner votre augmentation suivant vos réalisations.

 
 

Choisir le moment propice

 

Généralement, on demande une reconsidération de salaire durant son entretien annuel. Cependant vous pouvez profiter des grandes occasions comme les modifications d’organisation ou la célébration de réalisations d’objectifs auxquels vous avez largement contribué.

 
 

Demander une augmentation n’est guère facile, votre préparation psychologique et matérielle constitue la clé du succès. Durant votre entretien, gardez une attitude ferme sans avoir à monter le ton et à son issue, qu’elle soit bonne ou mauvaise, remerciez votre patron et amenez-le à tenir sa promesse.