Comment impliquer les salariés ?


 
 
 
 
 

Pour faire face aux exigences du marché et mieux rentabiliser vos activités, vous avez senti le besoin d’innover en optant pour la création de nouveaux produits ou services. Une belle initiative ! Mais, il ne suffit pas d’avoir de bonnes idées ou des projets bien ficelés, il faut aussi impliquer tous ceux qui y travaillent ! Comment faire au sein de l’entreprise pour que ce nouveau projet leur tienne à cœur autant qu’à vous ? Nous allons tenter de répondre à cette question… Car qu’il soit collaborateur ou employé, chacun a sa pierre à apporter à la concrétisation de cet édifice.

Créer un cadre de concertation permanent

 

La bonne démarche de toute entreprise dépend du degré d’implication des salariés. Parce que, c’est grâce aux efforts personnels et communs de ces personnes que l’entreprise se construit chaque jour et peut atteindre les objectifs fixés. Aussi, vous devrez concerter vos salariés dans toute prise de décisions ou de nouvelles orientations. Imposer les décisions au personnel peut être une technique en soi mais comment mettre du cœur à l’ouvrage lorsqu’on ne se sent pas concerné par ce qui se trame au sommet de la hiérarchie ? D’autant plus que tout le monde trouve un intérêt à ce que l’entreprise prospère, qu’il s’agisse de l’ouvrier ou du PDG. Il faut donc établir une communication interne transversale pour que chacun puisse participer à cette réflexion entrepreneuriale.

Développer l’esprit d’écoute

 

Pour qu’un employé contribue pleinement à la bonne marche de l’entreprise, il faut qu’il se sente appartenir à une équipe. Ceci se traduit par la prise en compte de ses opinions et pas uniquement lors des choix décisionnels ! D’autant plus lorsqu’ils concernent le mode de travail des salariés.
Ne sont-ils pas les premiers intéressés ?
Même s’il est standardiste, son point de vue importe beaucoup parce qu’étant un maillon de la chaîne il peut affecter positivement ou négativement le bon déroulement de l’entreprise. Le(s) dirigeant(s) doit donc prendre le temps d’écouter ses salariés et se rendre disponible pour eux.

 

AYN2012_5975_1387209527607_com_interne

 

Expliquer les tenants et les aboutissants du projet

 

Tout changement implique des résistances de la part des concernés. Cet état de choses est dû à la compréhension qu’a cette cible de ces changements, des doutes éventuels qu’ils suscitent de leur part… Alors, pour dissiper toutes ces inquiétudes et uniformiser leur compréhension, il faut indubitablement se mettre dans la peau d’un coach en expliquant au personnel les réelles motivations qui sous-tendent ces changements et le but du projet. Ces questionnements sont d’ailleurs souhaitables parce qu’ils permettent de corriger certaines défaillances du projet et de le parfaire.

 

Impliquer les salariés c’est les faire participer à la concrétisation du projet

 

Après avoir aplanit les différents points de vue, il faut passer à l’acte. A cette étape de la concrétisation du projet, les rôles doivent être judicieusement répartis selon les compétences de chaque salarié. Un suivi méthodique doit être mis en place pour tenir informé chaque maillon des avancées du projet.

La survie de toute entreprise exige des changements pour mieux contrer le vent de la concurrence et les exigences de la clientèle. Mais ces changements ne peuvent porter leurs fruits que si les salariés se sentent impliqués. Il revient alors au dirigeant d’entreprise de les intégrer depuis la gestation du projet jusqu’à sa réalisation.