bien communiquer

Bien communiquer et délivrer le bon message


 
 
 
 
 

Nous sommes tous les jours bombardés par des informations, presque 10 000 à la semaine, et peu d’entre elles, sont suffisamment pertinentes pour que nous les retenions. Donc pour bien Bien communiquer et délivrer le bon message, il est primordial que celui-ci soit clair et bien construit, sinon personne ne vous écoutera/lira ! La communication est comme une science lorsqu’il s’agit de convaincre. Pour vous aider vous disposez d’une palette d’outils, qu’il est nécessaire de connaître à défaut de tous les utiliser.

Une image vaut mieux qu’un long discours

 

Illustrer votre présentation avec des « slides » vous permet d’enrichir le contenu de votre discours par des photos, des graphiques, des dessins, et sont des éléments précieux pour captiver votre auditoire. Si vous combinez de beaux slides avec des photos percutantes et une mise en page propre et sobre, alors vos chances de convaincre se verront augmentées. Mais attention aux contrecoups ! Les slides ne doivent pas vous permettre de cacher une communication interpersonnelle mal préparé. Le fond est aussi important que la forme. Aussi pour avoir un résultat de qualité, ne délaissez ni l’un ni l’autre.

Bien communiquer, ce n’est pas seulement qu’à l’oral 

 

L’étude d’Albert Mehrabian, chercheur américain, nous permet de comprendre que :

 

-7% de la communication est orale
-38% est transmis par le ton employé
-55% passe par le langage corporel, l’attitude, les expressions du visage.

 

Peu importe que votre sujet soit intéressant, fondé et exact. Si le ton de votre voix est hésitant et si votre langage corporel est peu assuré, alors vous perdrez très rapidement votre audience.

 

miscommunication

 

La boîte à outils de la communication interpersonnelle :

 

Pour perfectionner votre langage corporel, trois techniques très simples sont à utiliser :

 

– Répétez, répétez et répétez encore. S’il est parfois impossible d’atteindre les 20 à 25 fois recommandées pour maîtriser parfaitement son discours, 4 à 5 fois sont un minimum indispensable pour donner une forte amélioration. Ne laissez aucune place à l’improvisation

 

– Evitez absolument le discours apprit par cœur sur du langage écrit ! Vous devez apprendre votre discours en langage parlé pour pouvoir le faire vivre devant votre auditoire.

 

– Un petit « truc » d’une incroyable efficacité est de vous projetez dans la situation que vous désirez. Imaginez vous comme un grand orateur, triompher devant une foule conquise devant votre discours. Si cela peut prêter à sourire, avec un peu de pratique, cela influencera sur votre attitude générale en vous rendant plus assuré.

 

Un ultime conseil : attention à la durée de vos présentations: 18 minutes maximum. En effet, c’est la durée optimale d’attention que votre audience vous accordera. Passez ce délai, si vous n’avez pas changé votre mode de communication, l’attention sera alors en chute libre.

Pour conclure, faite du trac un allié ! Il vous sera précieux en vous permettant de maintenir un très haut niveau de concentration avant votre prestation. Il suffit que vous parveniez à le maîtriser ! Bonne chance !